Le whisky : alcool le plus consommé en France !

Un sondage réalisé par la Fédération Française des Spiritueux a révélé en janvier 2017 que le Whisky est l'alcool le plus consommé en France en 2016 avec 121 millions de litres (ça fait combien de bouteilles tout ça ?) et loin devant les alcools anisés (70 millions de litres consommés). 

Les origines du whisky

Qui a vraiment inventé le whisky ? C'est l’éternel combat entre les Écossais et les Irlandais qui, chacun revendiquent la paternité de cet alcool. Quoi qu’il en soit, il serait apparu bien avant Jésus Christ sous d'autres termes et d'autres compositions. 

La fabrication du whisky

Le whisky est considérée au même titre que le rhum comme une eau-de-vie. il s'obtient par distillation d'une ou de plusieurs céréales.

C'est l'orge qui est la principale céréale dont la fabrication du whisky mais on peut y trouver du maïs ou du seigle.

Afin de constituer un whisky, il faut respecter 5 étapes cruciales :  

  • Le maltage : aujourd'hui souvent sous-traité, il consiste à faire germer la céréale pour en obtenir du malt qui sera sécher. (cette étape dure quelques jours à deux semaines).
  • Le brassage : consiste à mélanger le malt broyé avec de l'eau chaude afin d'en extraire l'amidon. on obtient ainsi le moût.
  • La fermentation : c'est à ce moment que l'on ajoute les levures à la préparation qui constituera l'alcool.
  • La distillation : certainement l'étape la plus importante de la fabrication du whisky, elle consiste à séparer l'eau de l'alcool en faisant passer à deux reprises la préparations dans de grands alambics.
  • Le vieillissement :  après obtention de l'alcool, il est confiné dans des fûts de chêne. L'alcool qui était transparent jusque là va se colorer en fonction du type de fût dans lequel il sera placé. Au minimum, un whisky vieillira 3 ans en fût, mais il est possible de le faire vieillir beaucoup plus : 8 à 18 ans pour certains, jusqu'à 50 ans pour de rares autres.